Histoire

« L’Ordre Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem » a été fondé vers la fin du 11e siècle. Sa vocation du début était la protection et le soin des pèlerins. Jusqu’en 1291 l’Ordre avait son siège en terre sainte; jusqu’en 1310 sur l’île de Chypre et de 1530 à 1798 sur celle de Malte. Suite à la Réforme, l’Ordre s’est divisé confessionnellement. Du grand Baillage de Brandebourg est né l’Ordre évangélique de Saint-Jean, tandis que la branche catholique s’est désormais appelée Ordre de Malte puisque son siège se trouvait sur cette île. Dès lors, l’Ordre ne poursuit que des buts sociaux.

Dès le 12e siècle une vingtaine de Sous-Commanderies ont été fondées en Suisse. Une Sous-Commanderie ressemble à un monastère. Il s’agit de Münchenbuchsee BE (1180), Hohenrain LU (1181/82), Bubikon ZH (1192/98), Thunstetten BE (vers 1200), Basel BS (avant 1206), Rheinfelden AG (1212), Contone TI (1219), Fribourg FR (1224), Tobel TG (1229/28), Crausaz VD (1228), Salgesch VS (vers 1230), Leuggern AG (avant 1252), Klingnau AG (1251), Compésières GE (1270), Wädenswil ZH (1287), Reiden LU (vers 1280), La Chaux VD (1315), Biberstein AG (1335), Küsnacht ZH (1358) et Bienne BE (1454). Après la Réforme et la Révolution française et du « combat pour un idéal de société » (« Kulturkampf »), toutes les Sous-Commanderies ont été dissoutes; la dernière étant celle de Fribourg (1825).

Dans les années 1920 des chevaliers de nationalité suisse et allemande qui appartenaient au Baillage ou à une société allemande habitaient en Suisse. Pour promouvoir la communauté des chevaliers en Suisse, « l’association des chevaliers de Saint-Jean en Suisse » fût fondée en 1937, comme membre du Grand Baillage de Brandebourg de l’Ordre Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, dans les locaux de la Grande Société de Berne.

Après la capitulation allemande en 1945, l’existence de l’Ordre de Saint-Jean était menacée. Grâce aux relations diplomatiques avec l’attaché militaire britannique, la Suisse a pu réfuter les accusations générales contre l’Ordre de Saint-Jean. La Suisse a également contribué à l’alliance des ordres de Saint-Jean en 1961.

L’Ordre a accédé à la modernité en créant l’Œuvre d’Entraide en 1975. Dans la même année, la société a été transformée en Commanderie.

Légende
Commanderie de Bubikon ZH. La représentation la plus ancienne montre la commanderie comme un mélange de fortification et de monastère. Dessin de 1530 dans la chronique de Heinrich Brennwald.
Image: Bibliothèque Centrale de Zurich.